Dual Universe : critique du jeu

La sortie de ce jeu en plein développement est prévue pour le courant 2018 mais un alpha sera disponible cette année. Le titre de genre aventure et action développé par Novaquark est compatible sur PC. Il s’agit d’un MMORPG ou d’un jeu de rôles en ligne multi-joueurs. Des nombreux joueurs peuvent ainsi jouer en même temps sans gâcher la fluidité ou le bon déroulement du jeu. La scène se déroule dans un monde modifiable de millions de planètes générées aléatoirement. Le gameplay tourne autour du combat, de l’exploration, du commerce et plus. Cela peut vous donner un avant-goût de ce projet de jeu sandbox situé dans l’espace.

Un monde entièrement façonnable

Qui aurait pensé produire un jeu spatial où les joueurs peuvent explorer librement l’environnement des innombrables planètes selon sa volonté ? Et pourtant, c’est le projet ambitieux de Novaquark à travers Dual Universe. Pour financer ce titre, il a d’ailleurs lancé une campagne de crowdfunding sur Kickstarter. Un projet qui mélange à la fois la liberté de la création d’un minecraft et la ligne directrice politique et économique d’un Eve online. De l’ambition, et de la créativité, le studio français n’en manque pas. Son projet se présente en fait comme un MMO « Single-Shard » où tous les participants agissent ensemble sur un même serveur sans temps du chargement du jeu. Ils exploitent ensemble les différentes ressources des innombrables planètes. Le directeur du studio, qui est un ancien ingénieur spécialiste en intelligences artificielles a d’ailleurs remarqué que Dual Universe se démarque par sa technologie nouvelle.

avis-dual-universe

En effet, l’affichage simultanée et à grande échelle de nombreuses planètes des nombreux joueurs dans l’univers colossal y sera possible. Et cela se fait sans aucune latence. Il y a d’ailleurs une démo à l’appui sur une planète remplie de végétation qui peut se décoller rapidement de la surface pour débarquer dans une station spatiale en orbite. Et cela est réalisable grâce au méga serveur du jeu. En outre, le moteur graphique permet d’explorer un monde infini de possibilités où il est possible de façonner son environnement. L’occasion pour le directeur de souhaiter que les joueurs y trouveront leur compte grâce à la technologie inédite voxel. Celle-ci permet l’exploration non exhaustive du gameplay ainsi que la construction très avancée. Le studio impose quand même une limite afin que d’autres joueurs ne détruisent ou ne volent pas la construction des habitations, des vaisseaux, des flottilles militaires, des ressources etc. des autres.

La possibilité de revendre le plan de construction

La construction de structures peut se faire avec les différents outils mis à la disposition du joueur. Il peut trouer une roche, tracer une ligne, assembler les pièces mécaniques comme les stabilisateurs, les propulseurs afin de créer son propre engin etc. La création s’inspire des possibilités des titres comme Landmark, Space Engineers. Mais le DIY de son premier vaisseau spatial est quand même assez difficile pour le joueur. Cependant, il lui est possible par la suite de piloter ou de revendre son engin spatial. En théorie, il peut aussi détruire complètement une planète. Enfin, le jeu rend possible la formation d’alliances politique, la colonisation de planètes inexplorées, la construction d’une civilisation spatiale … avec ou sans la collaboration de plusieurs joueurs.