L’eSport est-il un sport ?

L’eSport connaît de plus en plus de succès auprès des jeunes. Ce phénomène mondial concerne notamment les ados âgés entre 16 et 25 ans. Mais il fait surtout naître le plus gros dilemme du siècle : l’eSport est-il un sport ? En passe de devenir aussi populaire que le sport traditionnel, le marché mondial des compétitions sportives électroniques s’élève aujourd’hui à plus de 700 millions de dollars. Et avec quelques 300 millions d’adeptes dans le monde entier, l’eSport est certainement voué à devenir le « sport » le plus pratiqué dans un futur proche, sans en être réellement un.

Qu’est-ce que l’eSport ?

jeux-esports-les-mmorpg.netPour décider si l’eSport mérite d’être considéré comme un sport à part entière, il suffit d’en redéfinir les bases. eSport est un terme qui vient de la contraction de deux mots « electronic » et « sport ». En gros, il s’agit d’une compétition organisée en ligne, sur Internet. Tout comme dans un sport « normal », on y retrouve des équipes poussées par l’envie de gagner. Ils s’entraînent aussi durant plusieurs mois avant de participer à une compétition. Les équipes ainsi formées sont classifiées selon leurs performances en amateurs ou en professionnels. Mais à défaut de courir derrière un ballon, sauter par-dessus une perche, ou encore nager à contre courant, l’eSport concerne surtout les jeux vidéo. Cela peut aller des jeux de combats (Super Smash Bros, Street Fighter) aux jeux de tirs (Counter Strike, Call of Duty) sans oublier les jeux de cartes (Heartsone), les jeux de stratégie en temps réel (Starcraft 2) ou encore les MOBA (Dota 2, League of Legends). L’univers de l’eSport est certainement plus vaste que celui du sport « normal ». Chaque année, les compétitions réunissent d’incroyables communautés.

L’eSport est-il un sport ?

Selon la définition du Comité International Olympique, un sport est reconnu comme tel lorsqu’il est administré par une Fédération Internationale (FI) et est conforme aux règles de la Charte Olympique et du Code mondial antidopage.

Dans sa définition la plus simple, le sport désigne en outre toute activité physique pratiquée individuellement ou collectivement avec un but de loisir, d’hygiène de vie ou de compétition.

Si la procédure administrative obligatoire imposée par la CIO ne devrait poser aucun problème aux communautés eSport, c’est au niveau du concept même que les choses risquent de se compliquer.

Le concept de jeu solo et de jeu collectif se concrétisent dans l’eSport. On retrouve en effet des jeux majoritairement solo dans cet univers (SC2 par exemple) ainsi que plusieurs jeux qui se jouent en équipe (LoL, Dota). De même, il est plutôt facile de trouver du plaisir à jouer à des jeux vidéo en ligne comme lors des compétitions type LCS. Quant à l’hygiène de vie, il faut admettre que jouer à League of Legends ne va pas vous aider à muscler vos abdos ou à améliorer vos capacités de respiration sous l’eau.

Bref, l’eSport est encore loin de pouvoir substituer au sport physique. Pourtant, il s’apprête à intégrer prochainement les Jeux Olympiques.

Et bien plus encore sur ce site.