Fighting Vipers : test du jeu de Saturn

Faisant partie des jeux de combat issus des talents irréprochables de l’équipe de Sega-AM2, Fighting Vipers est un jeu vidéo 3D sorti sur Saturn en 1996. Son développement est assuré par AM2 tandis que sa commercialisation est réalisée par Sega. Pour savoir un peu plus sur ce genre de divertissement, passons maintenant au test.

Description du jeu Fighting Vipers de Sega Saturn

Accessible via Saturn, la console de jeux vidéo de cinquième génération créée et commercialisée par Sega, Fighting Vipers est un jeu de combat. Il retrace un scénario selon lequel e maire de la grande ville d’Armstone organise une compétition pour primer de manière gracieuse le vainqueur. Huit concurrents vont concourir dont chacun dispose ses propres motivations. Ils vont s’affronter dans différents périples tout en espérant tous d’atteindre leur but. Le jeu bénéficie de nombreux combos destructeurs faciles à exécuter. Il permet de briser l’armure des ennemis puis leur ordonner plus de dégâts.

A première vue, Fighting Vipers ne présente aucun véritable intérêt vidéo ludique. Mais au fur et à mesure où l’on participe aux périples, le jeu est tout sauf déplaisant.

fightingvipers-saturn

Les éléments importants du jeu

Concernant le scénario, on voit bien que ce n’est pas réellement le point fort du jeu. Les hommes musclés hyper-agressifs vont s’affronter dans un terrain clos à Armstone City durant le tournoi concocté par le maire de la ville. Les combats des huit Vipers s’annoncent quand même très chauds afin d’atteindre le haut de la City Tower. En suivant la loi des affrontements, deux vainqueurs finaux vont disputer le titre pour remporter la récompense de l’organisateur. Il n’y a pas assez de personnages en totalité, huit au départ puis viennent par la suite quatre autres. Par ailleurs, le jeu offre l’opportunité au joueur de bénéficier de nombreuses options, comme l’Option Modes+ contenant de multiples modes de jeu, ou encore le mode « grosses têtes ».

Deux modes classiques sont disponibles pour faire face aux adversaires. Ils présentent des combats basiques dont le traditionnel VS Mode ainsi que du mode Team Battle. A ce titre, il suffit de s’entraîner au mieux afin de comprendre les points forts et les points faibles et maîtriser chaque personnage disponible. A force de s’exercer et de se patienter, il est possible de réussir.

Quant au gameplay, les développeurs y ont bel et bien fait des efforts, en fournissant des enchaînements très remarquables et divers mouvements super sympas, dont des répliques, des projections, des blocages, des achèvements au sol, le rebond, le saute-mouton, les saltos, la possibilité d’escalader les murs ou de rouler sous l’adversaire, et autres. Les personnages sont aussi déjantés que d’autres jeux de ce genre. La manipulation du jeu est plus facile que d’habitude avec la manette Saturn. Dans cette catégorie, chaque touche correspond à une fonction qui lui est spécifique, dont notamment la touche P pour le coup de poing, K pour émettre un coup de pied, D pour parer. Mais il est également possible de faire une combinaison entre les boutons pour profiter d’un coup particulier. Peut-être que Fighting Vipers sur Sega Saturn n’est pas parfait, mais le jeu est vraiment divertissant pour passer des moments agréables.